Le mercredi 03 septembre 2014courtier immobilier RE/MAX Accès Québec Courtier immobilier Quebec sur Twitter  Courtier immobilier Quebec sur Facebook      Vous êtes 6 visiteursACCUEIL    Alerte immobilière    Blogue    Évaluation de la valeur marchande    Accès client
Condo à vendre Québec RE/MAX
Jean-Yves Boutin - Courtier Immobilier Québec - RE/MAX Accès inc agence immobilière
Jean-Yves Boutin courtier immobilier RE/MAX Québec
Maison à vendre Québec RE/MAX
  1538, Jules-Verne G2G 2R5
  418 948-1000
Maison à vendre, condo à vendre, terrain à vendre


Votre opinion sur ce blogue
Votre commentaire sera validé par l'administrateur

Prenom : *
Courriel : *
Antispam : * (9748) Entrez le code

Votre commentaire (ne pas inscrire de titre) :
Restez informé sur l'immobilier
     Flux RSS maison à vendre courtier immobilier
     Flux RSS  nouvelles immobilière Québécoises


Blogue || Des taux bas....bas....bas...encore en 2012

Lire tous les blogues »»

Écrit par : Jean-Yves Boutin le 2012-01-24 T 14h09


(Montréal) Les taux d'intérêt étaient déjà au plancher. Et voilà que les grandes banques canadiennes ont déclenché une guerre de taux hypothécaires. En surveillant les récentes «offres spéciales», les propriétaires peuvent dénicher un taux inférieur à 3% pour un terme de cinq ans, et même un taux inférieur à 4% pour un terme de 10 ans. Du jamais vu.

Voyant les signes d'un ralentissement de la croissance du marché hypothécaire en 2012, les banques veulent s'assurer de faire le plein de clientèle. «Les banques n'ont pas changé leur taux affiché, mais elles sont devenues très agressives avec leur promotion», constate Mathieu D'Anjou, économiste principal chez Desjardins Études économiques.

Jeudi dernier, la Banque de Montréal a réduit de 0,5% son taux pour une hypothèque fermée de cinq ans, l'établissant à 2,99%. Il s'agit du taux le plus faible jamais consenti par la Banque (dont les archives remontent à 1980).

Depuis une semaine, la Banque CIBC et la Banque Royale ont annoncé des offres spéciales, notamment un taux promotionnel de 2,99% pour une hypothèque de quatre ans. La Banque TD propose aussi un taux de 3,79% sur six ans.

Ces offres visent surtout le marché du refinancement plutôt que celui des nouveaux acheteurs, selon Denis Doucet, directeur régional du courtier hypothécaire Multi-Prêts. En effet, la plupart des promotions se terminent à la fin de février, et les acheteurs doivent boucler leur transaction dans les trois mois. Impossible de geler le taux jusqu'en juillet.

De son côté, la banque virtuelle ING Direct affiche des taux de 3,99% pour des échéances de 7 et 10 ans. Et certains courtiers hypothécaires comme Multi-Prêts, Intelligence Hypothécaire ou Hypothéca peuvent offrir les mêmes prêts à 3,89%, car ils accordent un rabais de taux à leurs clients en rognant sur la commission que leur verse le prêteur.

«C'est vraiment exceptionnel. Habituellement, les taux sur sept ans et plus sont peu concurrentiels au Canada. Les emprunteurs doivent payer un taux beaucoup plus élevé pour être rassurés à très long terme», dit M. D'Anjou.

Si les banques peuvent offrir des taux hypothécaires aussi faibles, c'est que les taux des obligations du gouvernement du Canada sont à un creux. Avec la tourmente en Europe et la fuite vers les valeurs sûres, le taux des obligations de 10 ans est tombé à un creux historique de 1,84% à la mi-décembre, et il demeure à 1,92% présentement.

Cela réduit les coûts d'emprunt des prêteurs et leur permet d'abaisser les taux hypothécaires.

Fixe ou variable?

Les taux fixes gagnent en popularité depuis le milieu de 2011. Il faut dire que l'écart est de plus en plus mince entre le taux variable (2,75%) et le taux sur cinq ans (3%). «C'est sûr qu'avec un écart de 0,25%, ça devient difficile de justifier le choix d'un taux variable, estime M. D'Anjou. Le taux fixe est très attrayant sur le plan financier... et pour la paix d'esprit.»

Au Canada, environ 60% des propriétaires ont une hypothèque à taux fixe, tandis que 31% ont un taux variable et 8% ont une combinaison des deux, selon l'Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités.

Si le choix d'un taux variable a été plus payant par le passé, il n'en sera peut-être pas de même au cours des prochaines années. «Comme les taux sont à des creux historiques, on veut encourager nos clients à opter pour du long terme, afin de prévenir les chocs en cas de remontée des taux d'intérêt», dit Martin Beaudry, vice-président, crédit aux particuliers, chez ING Direct.

On sait que les Canadiens sont de plus en plus endettés, en grande partie à cause de leur hypothèque, ce qui les rend d'autant plus vulnérables à une éventuelle remontée des taux. En fait, leur taux d'endettement atteint un niveau historique de 153%, ce qui signifie qu'un ménage ayant des revenus disponibles de 100 000$ a des dettes de 153 000$.

Mais avant de fixer son choix sur une hypothèque à long terme, les emprunteurs doivent être conscients de leurs contraintes, surtout pour les hypothèques à taux promotionnels.

Certaines vont limiter les remboursements anticipés (ex: seulement 10% du montant initial par année, au lieu de 20% ou plus). D'autres imposent une période d'amortissement plus courte (ex: 25 ans alors que le maximum est de 30 ans).

«On vit dans un monde ou tout est plus précaire: l'emploi, la maison, la vie de couple, ajoute M. Doucet. Si on opte pour du long terme, il faut s'assurer que l'hypothèque est transférable. Sinon, on risque de se faire ramasser par les pénalités si on doit y mettre fin avant terme.»

Profiterez-vous des bas taux pour acquérir une propriété en 2012 ?


Pouce Facebook    

Il y a (0) Commentaire


Soyez le premier à donner votre opinion sur ce sujet!

Sondage

Pensez-vous acheter une propriété en 2014?
OuiNon
Région :
Entrez les chiffres (57)

Résutats du sondage
Pensez-vous acheter une propriété en 2014


1- 85.7% = Oui
2- 14.3% = Non

14 participants à ce sondage

Menu

• Acheteurs
• Alerte immobilière
• Blogue
• Évaluation en ligne
• Projets immobiliers
• Propriétés à vendre
• Vendeurs


Jean-Yves Boutin, Courtier immobilier RE/MAX Accès inc QuébecJean-Yves Boutin
Courtier immobilier

418 780-1414
Fiche détaillée »»
  ©2014 Jean-Yves Boutin Courtier immobilier Québec - Canada   418 948-1000   info@moncourtierimmobilier.net    conception : Innova-Web Internet Quebec Qc    Designer d'intérieur : Liette Berger
  Partenaire du réseau mondial Trovit    |  Le terme « courtier immobilier » remplace « agent immobilier »

     Réseaux sociaux (Web 2.0) +
Jean-Yves Boutin sur Facebook   Jean-Yves Boutin sur Twitter   Blogue immobilier - Jean-Yves Boutin - BLOG
   

     Agence immobilière +

RE/MAX Accès inc agence immobilièreRE/MAX Accès inc
1538, Jules-Verne

tel. 418 948-1000
télécopie 418 877-3903

     Menu détaillé +
     Dernières inscriptions +

    10 dernières recherches + Voir les 500 dernières recherches »
     dernière publication : Le mercredi 03 septembre - 00 h 33

  1. Condo à louer Montréal
  2. Condo à vendre Québec - Sillery
  3. Maison de ville à vendre Lévis - Saint-Jean-Chrysostome
  4. Condo à vendre Québec - Beauport
  5. Appartement à louer Ange-Gardien
  6. Multiplex à vendre Québec - Limoilou
  7. Immeuble à revenus à vendre Québec - Limoilou
  8. Appartement à louer Québec
  9. Triplex à vendre Québec
  10. Jumelé à louer Québec